CONFERENCES 1er semestre 2018


 

SAMEDI 13 JANVIER 2018

Cent ans de mode à Pontoise et dans les environs de 1820 à 1914,

par Maria Angela Salas, chargée de mission à la Société Historique et Odile Caffin-Carcy, conférencière des Musées Nationaux

 

SAMEDI 10 FÉVRIER 2018

Histoire vécue de la naissance et du développement  de l’Agglomération cergypontaine, 

par Jean-Claude Rault, ancien chargé de développement social et de la valorisation du patrimoine de Cergy-Pontoise

 

SAMEDI 10 MARS 2018

Beaumont-sur-Oise antique, 

par Didier Vermeersch, ancien maître de conférences à l’Université de Cergy-Pontoise

 

SAMEDI 24 MARS 2018, à 15 heures 30

Assemblée générale au siège de la société.

 

SAMEDI 7 AVRIL 2018

Au fil des sentiers des lisières…L’inventaire du patrimoine bâti situé autour de la vallée de Montmorency (2013-2017), 

par Cécile Lestienne, responsable du pôle inventaire du patrimoine aux Archives départementales du Val-d’Oise.

 

SAMEDI 26 MAI 2018

Le professeur Jacques Dupâquier, militant communiste à Pontoise, 1947-1957, 

par Jean-François Dupâquier, journaliste, ancien directeur du journal L’Écho-Le Régional.

 


Conférence du 16 décembre 2017

 

De Jouy-le-Comte à Parmain, l’histoire originale

d’une mutation communale

 

Par Claude Legout, vice-président de la Société historique et archéologique de Pontoise, du Val-d’Oise et du Vexin

Des comtes de Beaumont aux Villiers et Montmorency, des Condé aux Conti, l’histoire de cette commune, située à la retombée du Vexin sur la vallée active et longtemps  stratégiquement convoitée de l’Oise, est étroitement liée à celle de L’Isle-Adam. Elle  prend une orientation nouvelle et définitive avec l’arrivée du chemin de fer en 1846, ligne qui sera l’unique Paris-Creil-Amiens-Lille jusqu’en 1859. 

Les constructions proches de la gare se multiplient ; l’écart communal, plutôt de l’Isle-Adam que de Jouy-le-Comte, prend une telle extension que le nom de Parmain supplante officiellement celui de Jouy-le-Comte en 1893, non sans rancœurs. Réaliser l’unité sera toujours une gageure, car cette commune étroite s’allonge en coteau sur 7 km, dont la moitié constituée par l’ancestral village-rue, qui suit la vallée du ru de Jouy, fier de son église Saint-Denis du 12e-13e siècle. 

Le domaine parminois des Conti, démantelé durant le 19e siècle, va être loti à la fin du 19e et au début du 20e siècle. C’est ainsi que s’édifièrent les magnifiques villas bourgeoises encore en place, qui ne constitueront pas le moindre intérêt de cette conférence, proposée par un natif encore très attaché à ce territoire.


Réservez votre place

Note : veuillez remplir les champs marqués d'un *.