Conférences 2023

 


 Les conférences sont réservées exclusivement à nos adhérents.

Néanmoins, pour les personnes non adhérentes , nous proposons une conférence gratuite.

Si vous êtes intéressés par nos autres conférences et découvrir nos nombreuses activités, nous vous proposons une adhésion annuelle.

 

 


Conférence du 21 janvier 2023

 



 

     Isabelle Joz-Roland est maintenant bien connue de nos adhérents pour la qualité de ses romans historiques et par ses talents de conférencière.

     Ce 21 janvier 2023, notre historienne s’attachera à deux personnalités dont nous connaissons les talents littéraires et les influences politiques controversées à l’époque de la Révolution et de l’Empire. Mais ce que nous savons moins, c’est que Benjamin Constant (1767-1830) vécut pendant des années à Luzarches, où il avait acquis l’abbaye d’Hérivaux qu’il fit transformer en château. La  baronne Germaine de Staël (1766-1817) l’y rejoignit souvent. Elle-même étant à l’abri du besoin grâce à la fortune de son père Necker.    

     Dès leur rencontre le 18 septembre 1794, au gré des salons de l’époque, Benjamin Constant fut impressionné par l’originalité intellectuelle de Germaine. Elle-même fut séduite par « un homme de beaucoup d’esprit, pas trop bien de figure certes, mais singulièrement spirituel ». On traversera avec eux des séquences historiques et politiques de la Révolution et de l’Empire. On suivra Benjamin dans ses pérégrinations en France et en Europe. De même avec Germaine qui voyagea beaucoup à partir du château de son père à Coppet, sur le lac Léman, où Benjamin vint souvent.

     Isabelle Joz-Roland nous montrera ce dernier s’efforçant de se construire une carrière politique, compromise par la fermeté de ses orientations libérales et républicaines, mais aussi à cause de sa liaison, de 1794 à 1811, avec une maîtresse également engagée politiquement et se comportant en femme libre, souvent en danger d’arrestation.

     Tous deux ne pouvaient se passer ni de la littérature, ni de la politique, ni de la France, ni l’un de l’autre.